Prix du watt

De jours comme de nuits, l’électricité est devenue une nécessité incontournable dans la vie quotidienne de chacun. Elle est aujourd’hui produite à partir part différent moyens : centrales, éoliennes, électriques ou hydrauliques. Le prix du watt augmente au fil du temps jusqu’à pousser ses utilisateurs à rechercher le prix le plus bas.

Le prix du watt

Le watt siglé par le symbole W est l’unité accordée à la puissance. Dès que l’on parle d’électricité, ce mot apparaît toujours. La formule physique démontre qu’elle est le résultat de la tension par l’intensité du courant elle-même. Le prix du watt varie donc selon ces deux variables, mais également selon les entreprises qui se chargent de votre courant. D’ailleurs, elles sont nombreuses à vous proposer un tarif concurrentiel. En réalité, ce tarif obéit notamment aux prix fixés par l’état.
Par ailleurs, en France par exemple, dans l’année 2011, le coût du kilowatt pour les particuliers varie de 0,118 1 € TTC/kWh à 0,121 1 € TTC/kWh, par ailleurs en 2014, une étude a démontré la hausse du prix équivaut à 7,7 % par rapport à l’année 2013. Afin d’aider les consommateurs domestiques dans leur paiement de l’électricité, l’état Française à instaurer une possibilité de réduction par le biais du tarif de première nécessité.

Heures avantageuses prix du watt

D’après de nombreuses recherches effectuées, les heures les plus bénéfiques dans la journée sont celles des heures creuses. Une grande partie des fournisseurs en électricité propose à ses consommateurs le choix entre la consommation de base et la consommation en heure pleine/heure creuse. Ces deux options se réfèrent à deux systèmes à tarif différents.
La consommation heure pleine et creuse est donnée en fonction de l’heure de la journée, pour ce qui est de l’heure pleine, le kilowatt est plus coûteux pendant 16 heures, pour son côté, le kilowatt pour une heure creuse est beaucoup moins cher durant 8 heures. En contrepartie, l’option base vous propose le même prix durant toutes les heures de la journée.

Par ailleurs, compte tenu des études faites, il est plus rentable alors d’opter pour la consommation heures creuses, étant donné qu’à ces périodes de la journée, les besoins en électricité des consommateurs sur le réseau est nettement en baisse.

Laisser un commentaire